Frères D'Armes Index du Forum
Frères D'Armes Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Skilganon

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Frères D'Armes Index du Forum -> Partie Privée Commune reservée aux Frères D'Armes -> Les Archives
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Gahart
Frère d'armes
Frère d'armes

Hors ligne

Inscrit le: 18 Fév 2014
Messages: 431
Sexe: Masculin
Jeu secondaire: Dark Souls
Autre Jeu: The Forest, DayZ, CS
Classe principale: Maehwa
Point(s): 417
Moyenne de points: 0,97

MessagePosté le: Ven 11 Avr - 12:25 (2014)    Sujet du message: Skilganon Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
Voici l'histoire de mon voleur. Je le joue peu mais il existe, et a donc lui aussi son histoire.
Bonne lecture.





- " Y a qu'deux raisons qui peuvent pousser un homme à v'nir me voir.
La première, on t'envoie. Si c'est le cas j'te conseille de renoncer au contrat et de passer ton chemin. Je viendrai te tuer plus tard.
La deuxième t'es trop curieux. Si tu veux savoir quelque chose sur moi, demande à la garde, elle saura te dire ce que tu dois savoir.


    Mon nom ? Tu le connais, sinon tu serais pas là. Mon histoire n'a que peu d'importance. Mais si ça peu te faire courir plus vite lorsque vous tentera de m'échapper... Prends une chaise et de quoi boire. Y en un pour un moment.


    J'suis né dans un petit village. A l'époque, les " quatre jambes " et les séraphins se disputaient le territoire. Et qui trinquait ? Nous évidemment.
J'passais mes journées dans la forêt à jouer, chercher les animaux ou retrouver des amis pour jouer à attraper des lumi. C'est comme ça que j'appellais ces petites lucioles quand j'étais p'tit. Bref.


    Un soir de pleine lune j'ai décidé d'aller dans les bois fabriquer un cadeau pour ma petite sœur qui fêtait alors son deuxième anniversaire. J'me suis attardé. Le bois n'était pas comme d'habitude. Une atmosphère de mort régnait. Glaciale, une tension que je n'avais jamais. Un oiseau derrière moi s'est envolé. Quand j'ai voulu me retourner, une étreinte gelée m'a stupéfié, cloué sur place. Un étrange corbeau me regardait du haut de sa branche. Me dites pas qu'ils n'existent plus depuis des siècles, je sais ce que j'ai vu.
Incapable de bouger, je me suis mis à l'observer à mon tour. J'me souviens être resté là un bon moment. Entre la panique et le froid. Obnubilé par ce corbeau blanc. Allez savoir pourquoi j'avais confiance en ce petit être.


    Quand je suis revenu à moi, le bois empestait. Une fumée noire m’empêchait de respirer normalement. Et un brouhaha, comme un piétinement permanent, assourdissant m'a fait comprendre. Les centaures. C'est saletés de centaures étaient au village.
J'me suis mis à courir aussi vite que possible vers ce que j'appelais " chez moi "
Quand je suis arrivé, les village était anéanti. Les cadavres jonchaient le sol, la mort planait. Ca empestait la chaire brulée et le sang. Les maisons étaient en feu, les charpentent craquelaient, s’effondraient. Et les flammes continuaient de les lécher. On entendait plus que ça.


    Je me suis mis à chercher mon père et ma sœur. Évidement c'était trop tard. Son cadavre baignait dans le sang. Son crâne était fendu et son bras droit avait été arraché. Surement pas un de ces molosses qui servent de chaire à canon aux " quatre jambes " La dernière fois que j'ai vu mon l'homme qui nous a élevé, c'est à ça qu'il ressemblait. C'est lui qui a pris la relève à la mort de ma mère. Elle n'as pas supporté d'avoir un deuxième enfant. La fièvre l'a emportée. Une fièvre comme personne n'en avait jamais vu.
M'a soeur a arrêté de pleurer quand l'accouchement s'est terminé, et on aurait dit que le sang de ma mère bouillonnait. Quand j'ai regardé pas soeur pour la première fois, mon œil s'est mis à me bruler sans raisons. Je ne l'explique toujours pas aujourd'hui. Mais c'est depuis ce jour que cette cicatrice marque mon visage.
Et voilà. La dernière image que j'ai de mon père, c'est celle d'un bout de viande étalé dans son sang.
Quant à me petite sœur, elle avait disparue, surement emmenée par les centaures pour nourrir les chiens.


    Je suis devenu fou de rage. J'ai crié. Crié. J'ai récupéré une dague sur un cadavre et me suis mis en piste des centaures en suivant les traces de sabots. C'est à ce moment là que le froid m'a repris. Ce toucher mortelle qui m’étreint sans cesse.
Après plusieurs jours de marche, seul et perdu, j'ai vu ces remparts. Les même qui vous protègent aujourd'hui. Et croyez moi, un grosse armure ça protège des gros coups, pas de coups précis.
J'ai passé mon enfance à errer dans les ruelles les plus sombres de la cité. A la recherche de nourriture, de compagnie.
Seulement les passants passent mes ne regardent pas. Ils vous fuient du regard, et vous laisse crever comme la garde à laisser crever ma famille. Les hommes... Ils prient pour leur âme, se persuadent de faire de leur mieux, mais ne savent que soulager leur conscience. Méprisable race.
Je me suis mis voler. Il faut bien vivre. Les vols étaient de plus en plus fréquents, de plus en plus importants. Faut dire que si il y à bien une chose pour laquelle j'étais doué c'est ça. Ça, et le meurtre. Je me souviens encore de la première personne que j'ai tuée.


    C'était lors d'un cambriolage chez une famille bien trop aisée à mon gout. Tout s'était passé comme d'habitude. Mais allez savoir pourquoi il a fallut que cette raclure de Belvan se lève pour aller pisser. En me voyant, il a couru chercher son fusil dans la pièce d'à côté. J'aurais pu m'enfuir oui, mais je n'en avais pas l'envie. Me cacher, fuir, avoir froid, j'en avais ras le bol.
J'ai tourné la tête, et devinez quoi. Sur la rampe de l'escalier, y avait le corbeau. Ce même corbeau. Mais noir. Je suis resté à le regarder. Et quand Belvan est revenu avec son fusil et la ferme intention de me liquider, je suis passé à l'action. J'ai couru vers lui, sans lui laisser le temps de faire quoi que ce soit, et ma dague s'est planté entre sa deuxième et sa troisième côte, avant de lui trancher la gorge.


    Depuis Je vis dans l'ombre. Qui me voit sait qu'il est mort.
Chaque homme responsable de la mort de ma soeur devra payer de son sang. Et il en va de même pour celui qui essaie de me barrer la route.


    Alors dis moi maintenant. Personne t'envoie sinon la garde aurait déjà rapliqué.
J'en conclue que t'es un p'tit curieux. Parle avant que l’étreinte glacée ne se referme sur toi.


    Ho un papier pour moi, comme c'est noble de ta part. Peu importe ce qu'il contient, tu sais que je devrais te tuer ensuite n'est-ce pas.
De la part de Loken. Fais voir. "




- " C'est tout ce que la rune nous à permis d'enregistrer commandent. A vrai dire, c'est le temps que l'homme a tenu en compagnie du Maudit. Malgré les taches de sang, nous avons pu lire ce qui était écrit sur le message. Il semble qu'une certaine Yowenna soit en route pour la cité, fermemant décidée à retrouver Skilganon.
Malgré nos efforts l’Étreinte Glacée reste introuvable. Nous poursuivons les recherches. Quels sont vos ordres ?
- Enquêtez sur cette femme, et retrouvez moi le Maudit. "
_________________
" Le contexte est plus fort que le concept "
" Vielle Âme "
Revenir en haut
Akira
Frère d'armes
Frère d'armes

Hors ligne

Inscrit le: 08 Fév 2014
Messages: 547
Point(s): 567
Moyenne de points: 1,04

MessagePosté le: Ven 11 Avr - 17:24 (2014)    Sujet du message: Skilganon Répondre en citant

comme pour ton autre récit j'aime beaucoup Smile
_________________
« La caractéristique principale d'un ami est sa capacité à vous décevoir» Pierre Desproges

05/03/2014 R.I.P Mimi <3
Revenir en haut
Eléonoria
Officiers
Officiers

Hors ligne

Inscrit le: 09 Fév 2014
Messages: 1 030
Sexe: Masculin
Jeu principal: Guild Wars 2
Point(s): 1 063
Moyenne de points: 1,03

MessagePosté le: Ven 11 Avr - 18:48 (2014)    Sujet du message: Skilganon Répondre en citant

Encore un pavé...
Joli, tout comme l'autre.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 13:05 (2017)    Sujet du message: Skilganon

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Frères D'Armes Index du Forum -> Partie Privée Commune reservée aux Frères D'Armes -> Les Archives Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
darkages Template © larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com